La Ptite Graine Folle

C'est l'histoire d'une graine…

Mon gynéco….mon boucher…

27 Commentaires

Après ma folle aventure pour obtenir un rendez-vous afin de me faire enlever mon stérilet …. voilà la suite de la petite histoire.

 

J’avais donc rendez-vous mardi chez mon très cher gynécologue.
Pour la pose du fameux stérilet je l’avais trouvé sympa: il faut dire qu’il avait dit oui de suite, alors que je m’attendais à me faire rembarrer (nullipare, sterilet…c’est non!)…il m’avait même presque encouragée. C’était suffisant à mes yeux pour paraitre sympathique.
Faut arrêter de faire confiance à mon jugement naïf!

J’étais pourtant ravie: un rendez vous si vite alors que partout il fallait attendre jusqu’à avril…
J’aurais du me méfier…
En vrai ce cher monsieur est un robot glacial.

Il a bien commencé…la porte s’ouvre, la patiente avant moi sort…je m’avance et dis bonjour avec un sourire (je suis bien élevée, et gentille qui plus est…)…en réponse « entrez »… ni bonjour ni merde. Pour la courtoisie faudra repasser. Je lui dis pourquoi je suis là, me faire enlever mon stérilet … ok, allez vous allonger. J’y vais…
Tout juste installée, dans cette position confortable « les pieds dans les étriers », sans prévenir, sans attendre…le voilà qui enfonce -et c’est le mot!- sans ménagement cet objet froid que nous apprécions toutes… le spéculum!
« -gonflez les poumons! et voilà…
…vas y que je te le secoue sous le nez »
Puis retire l’objet froid sans plus de ménagement non plus, et vérifie si tout va bien là dedans (tout va bien! c’est déjà ça de gagné!)…

Il retourne derrière son bureau, m’attends… m’annonce que ça fera « tant » et « la prochaine fois qu’on se verra on fera toutes les déclarations, à la prochaine » (t’as raison compte sur moi! Avec ma belle sœur sage femme en plus tu crois que le jour où je tombe enceinte je vais me faire suivre par un robot?!)…
Et aurevoir?…ha non, non plus…pas une réponse à mon « bonne soirée » … rien…

 

Mais c’est quoi ce BORDEL????!!!! Il est où l’être humain? Il est où le respect? C’est quoi cette histoire d’enfoncer comme ça des objets dans mon intimité de manière aussi brutale? Comme si l’on n’était que des machines…des corps sans cervelle et sans ressenti…
Quand je lis des articles comme celui -je parle de la fin de l’article, sur les médecins-, et bien d’autres témoignages sur la toile, ça me choque profondément.
Quand je pense à ce que certains médecins osent faire aux femmes … sous prétexte que eux savent…

Pourtant, nous ne demandons pas grand chose. Juste de l’humanité….et avant tout, du respect! Je rejoins la poule pondeuse sur l’excellent article qu’elle a écrit fin décembre, et vous conseille à mon tour la lecture du livre Le Choeur des femmes, de Martin Winckler. Il y explique et y raconte très bien cette notion de respect de la femme qui n’est pas souvent pris en compte dans les services de gynécologie.

 

Je n’ai pas écris cet article à chaud mardi soir, parce que je voulais me concentrer sur mon bonheur de savoir qu’on allait « s’y mettre » … mais ça me reste en travers. Honnêtement il m’a fait mal…pas par le retrait en lui même de mon DIU, mais dans sa façon de procéder. Une douleur physique et psychologique.

En tous cas c’est certain, je ne retournerais plus chez lui.

Quel relation entretenez vous avec votre gynécologue? Avec votre médecin de manière générale? Vous traite-t-on avec le respect que l’on vous doit?

 

Publicités

27 réflexions sur “Mon gynéco….mon boucher…

  1. Un robot et un vrai con! J’ai vraiment de la chance, j’ai une gynéco super, très humaine, très dispo. Elle me fait rire car au moment du spéculum, elle dit toujours : « attention, je vais vous embêter un peu! ». Peut-être parce qu’elle est une femme, elle est attentive, je ne sais pas…

    Bon maintenant c’est fait, ça commence pour de bon!

  2. Ton billet ne me laisse pas indifférente !
    Mon gygy est des fois froid, des fois c’est presque mon pot !!!

    J’ai lu le coeur des femmes durant ma deuxième grossesse, un monde m’a semblé séparer ce que je lisais de ma réalité.

    Je crois qu’ils font aussi un métier pas super facile, surtout quand ils sont obstétricien, mais globalement je pense que l’argent prend le dessus sur tout. Rentabilité, profit, urgences… tout va vite et les consultations aussi.

    • C’est vrai que ce n’est pas un métier facile, mais c’est un métier qu’ils ont choisi. Et puis ça n’empêche pas d’être un peu humain … C’est vrai que quand on pense trop à l’argent, la patiente devient alors une cliente… ça ça craint!

      Tu as aimé le Choeur des femmes ?

  3. Ah là là, mon gynéco…. encore la semaine dernière j’en discutais avec la personne qui me l’avait conseillé quand on a emménager (une très bonne amie)… car depuis le début de la grossesse, j’hésitai à en changer. Pas brutal (encore heureux parce que sinon je ne serai jamais resté c’est clair), mais froid et avec un niveau d’empathie proche de zéro. Pour le lui, je ne suis qu’un corps présentant un utérus en procréation, dont il contrôle le bon fonctionnement (palpations, analyse sanguine et urinaire) et basta. Comme en plus tout va comme sur des roulettes… je suis un fantôme de plus dans ses dossiers….et je paye mes 70€ tous les mois.
    Pourquoi rester alors ? ben parce qu’il officie dans la clinique où je souhaite accoucher (service maternité tout neuf et sage-femmes super)… et qu’apparemment les autres gynéco/obstétricien de la clinique sont pas mieux.
    Comment ma copine a-t-elle me le conseiller ? (et non, c’est pas une fausse copine qui veut mon malheur lol, c’est qd même mon témoin de mariage ^^). Et bien, elle a une vision de la grossesse assez mauvaise (pourtant elle a 2 enfants), elle ne voulait rien savoir de ce qui se passait et ne souhaitait absolument pas mettre de l’affectif dans sa relation au gynéco…. donc ça lui allait très bien. En sachant, il est vrai que ce gynéco est très bon praticien pour le reste (qui l’a vraiment pris en charge lors d’une fausse couche mal géré à l’hôpital).
    Nous sommes donc différentes de ce point de vue, il faut aussi accepter, même si je pense ne jamais comprendre comment on peut vouloir vivre ça comme ça…mais c’est un fait. Et puis elle m’a rassurer en me disant que de toute façon, il n’arrivait qu’au moment de l’expulsion, ne s’occupait absolument pas du bébé (ce seront les sage-femmes avec le papa), s’occupait de mon utérus et épiso éventuelle et basta il s’en va. Je serais bien entourée des sage-femme pendant toute la durée du travail et donc je suis sûr qu’il sera pas là pour me refroidir ou me bloquer.

    • mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir été directement suivie par une sage femme pour ta grossesse? (surtout si elle se passe particulièrement bien….) Elles peuvent elles même s’occuper de toi aussi au moment de l’expulsion, de ton éventuelle épisio…tout…. avec un suivi plus personnalisé et humain
      dans ce cas c’est vrai que lui il vient juste faire un peu de figuration, et hop il encaisse son chèque….
      je trouve ça bien dommage d’en arriver à être traité comme des robots – distributeurs de chèque …

      • Ba c’est le système de la clinique qui fait ça (et c’est sûr que c’est une pompe à fric, mais j’ai pas trop le choix car l’hôpital dont je dépend est de niv3 et c’est vraiment l’usine et pas recommandé quand justement tu as une grossesse normale >.<)
        Et lors des mes 2 entretiens avec les sage-femmes (le premier avec celle de la clinique et le second avec la libérale chez laquelle je vais faire mes cours de prépa); elles ne m'ont pas proposé autre chose….
        Je n'irai pas non plus jusqu'à dire qu'il fait de la figuration, parce que si jamais il y avait une difficulté obstétrique, je sais qu'il sera au top pour me sauver les miches comme il faut.

  4. Ma gynéco est super, mais c’est une femme… cela joue sans doute.
    J’ai déjà été suivie par un homme qui était très bien aussi.
    Je suis médecin généraliste & je sais que bcp de patients reprochent l’approche froide (parfois glacial) de certains médecins… Pas simple. Malheureusement, cela ne s’apprend pas… et l’empathie, la sympathie est propre à chacun, c’est triste…

    • c’est vrai…malheureusement ça ne s’apprend pas.
      Avant lui j’avais une femme comme gynéco…elle n’était pas très sympathique, ni tendre non plus, mais elle avait le mérite d’être un chouillat prévenante en me disant « attention ça va être froid »…c’était déjà ça.

      je suis certaine que si tes patients t’en parle, c’est que toi au moins tu n’es pas froide avec eux 🙂 c’est tout à ton honneur 🙂

  5. J’ai eu mal pour toi en te lisant.

    Avant ma grossesse, le gynéco qui me suivait (vu seulement 3 fois) avait l’air pas mal, même plutôt sympa malgré le fait que mi-janvier 2010 il m’ait annoncé que je n’ovulais pas… dommage pour lui j’étais enceinte depuis décembre 2009, c’est pas grâce a lui que je l’ai su en tout cas.
    Et donc j’ai été le revoir pour la 1° écho, seulement j’avais eu de fausses règles début janvier, donc calcul faussé dans les dates. Je me suis faite engueulée car j’étais pas la à la bonne date, mais trop tard, que tout était faussé par ma faute. Alors que Mr ne voulait pas me voir avant la 1° écho. Il m’a aussi menacé pendant l’écho de me virer du cabinet si je n’arrêtais pas de rire sur le champs… j’y peux rien je découvrais un bébé dans mon ventre, j’étais super nerveuse et quand je suis nerveuse je ris.

    Résultat en sortant j’ai pris tous mes RDV avec une sage femme, et la ca n’a rien a voir!!!
    Pour l’accouchement j’ai eu peur que ca soit lui qui débarque quand ils m’ont parlé des ventouses… ouf j’ai eu le droit à un autre type super glacial que j’avais vu pour les écho.

    Après, quand j’ai du reprendre rdv, j’ai découvert qu’un nouveau était arrivé dans le service. Après 2 rdv il a l’air bien, mais je m’y fis plus.

  6. Moi ça me révolte !!!!
    Ici, j’ai décidé (depuis ma première grossesse) de ne plus me laisser faire, de claquer un « oh, je ne suis pas un morceau de jambon, je vais vous demander de me considérer comme une femme SVP ». Et claquer la porte s’il le faut.

    Bonne chance pour tes essais 🙂 comme c’est excitant de se lancer ! 🙂

    • c’est courageux! ça les fait réagir en face??? peut être qu’un jour il me viendra le courage de ne plus me laisser faire!!

      Merci!!! c’est vrai que c’est excitant! (dans tous les sens du terme en plus :D)

  7. je le lis souvent, et on fréquente les mêmes blog, mais c’est mon 1er comm 😉
    Ton gynéco ressemble beaucoup à la mienne, c’est une vacharde sans beaucoup de psychologie. Pour mes 2 grossesses, j’ai été suivie par les sages femmes de la maternité dès le 4e mois, et ça change tout ! J’ai simplement fait les échographies chez elle car c’est plus simple, voilà comment elle m’a annoncé le sexe de ma 2e : « Désolé, c’est encore une fille » … affligeant….
    Bon chance pour la mise en route !!!!

    • et ben bienvenue alors 🙂 du coup je découvre ton blog que je ne connaissais pas…tu es super douée de tes mains!!!! c’est joli comme tout ce que tu fais 🙂 C’est bien, tu me confortes dans l’idée que le suivie par une sage femme change la donne.

      Et merci 😉

  8. pas « je le lis » mais « je te lis » bien sûr …

  9. Un jour face à un gynéco qui jetait pas un oeil sur moi et me balançait  »déshabillez vous » avec froideur, j’ai dis non.

    Il m’a dit qu’il me donnerait pas autant de pilule que si il faisait un examen, j’ai dis ok pas grave. Et je suis allée voir ailleurs la fois d’après.

  10. Ça doit être un symptôme de la profession… J’en ai essayé plusieurs, des gynécos, parce que j’ai pas mal déménagé et qu’il m’a fallu en changer à chaque fois, mais j’avoue que cela n’a jamais été un déchirement. Au contraire, à chaque fois j’espère que le prochain sera plus humain… La dernière en date est un vrai glaçon… Pas trop brutale mais y aurait des efforts à faire en matière de chaleur humaine et de relation avec la patiente…Tiens je devrais dire « cliente », d’ailleurs, parce que c’est l’impression que j’ai eu. 10min, tout au plus 15 dans le cabinet, tu peux pas placer les quelques questions que tu t’étais jurée de poser pour être enfin fixée et hop, dehors. Next! Ah oui et quand tu as le malheur de te lancer et de poser une question, elle te prend pour une conne. Genre, la honte internationale quand on a abordé le thème des bébés et ce qu’il faudrait faire quand on serait « prêts ». (Moi j’aime bien anticiper, être prévenue et me lancer dans une aventure en connaissance de cause plutôt que dire après « Ah ben je savais pas ». J’attendais donc de bons conseils, je sais pas, des renseignements sur l’acide folique et compagnie…) Et donc elle m’a répondu. « Ben quand vous voulez essayez vous commencez à essayer. »

    Okaaayyyy…

    Note pour plus tard, trouver un nouveau gynéco.

  11. Je débarque après la bataille mais je te comprends à mort ! S’il y a bien un métier dans lequel il faut du tact tant humainement que « physiquement », c’est celui-là ! En arrivant à Lyon, j’ai essayé 2 gynécos différents (1 par an pour le suivi, pas plus, faut pas pousser…). La 1ère était une nana : vu sa délicatesse, c’était à se demander si elle avait un vaggin et savait ce que ça faisait. Le 2e était plus préoccupé par sa coupe de cheveux et à se pavaner la mèche rebelle au vent dans le couloir toutes les 7 minutes devant ses patientes (oui oui, 7 minutes la consult’ madame !) et à leur toucher affectueusement le bras pour leur dire aurevoir, que par l’aspect vraiment médical et information de son job. Bref, que des fails jusqu’à ce que je tombe enceinte. Là, j’en prends un au pif parmi tous ceux de la maternité où je veux accoucher : BINGO ! Très sympa, humain, plutôt délicat, etc (pas moche non plus !). Après, c’est quand même torché en 15/20 min (sauf en cas d’écho heureusement) mais bon, disons que pour un gynéco, c’était un peu le must que j’ai connu !
    Cela dit, je me ferai suivre par une SF pour la prochaine grossesse parce que je reste persuadée qu’en termes d’échanges, on peut faire mieux (plus approfondi, sans mauvais jeu de mot, et plus personnalisé).

    • Et bien figure toi que même le suivi gynécologique peut être fait par une sage femme…mais ça on se garde bien de nous le dire.

      En tous cas moi c’est clair que ce gynéco c’est fini, et que maintenant je me ferais suivre par une sage femme 🙂

      c’est quand même hallucinant le nombre de mauvais témoignage que je peux recueillir! La tienne version gynéco nombriliste est pas mal non plus! ça craint…

  12. Mon Gynéco…….???? J’veux plus la revoir
    J’ai toujours eu du mal avec les examens gynécologique, ma première fois j’avais 16 ans et cette femme c’était une crème!!!( discussion, mise en confiance, serviette chaude sur le ventre pour ce détendre…..) mais depuis c’est la catastrophe. Aujourd’hui j »ai eu une biopsie du col de l’utérus, voici mon récit:

    11h40: j’arrive devant la porte du cabinet (hopital), une stagiaire me fait rentrer et me dit que la gynéco arrive, elle prend les infos nécéssaires et on discute un peu; De là elle me dit qu’elle assistera à ma consultation et je lui dit gentillement que je ne le souhaite pas ( je suis pudique, c’est déjà une épreuve pour moi de me faire reluquer les parties intimes dans cette position inconfortable et pour moi humiliante) elle accepte gentiment…..

    12h10: Après 30 min de retard la gynéco arrive….pas un regard….un bref bonjours…..et surtout ne s’excuse pas de son retard….2-3 questions et me dit de passer à coté, enlever le bas, installez vous j’arrive……Ouai!!!!! je vois que je suis super bien reçu.

    Hop Hop Hop en position, a peine installé elle veut insérer le spéculum et moi stréssé et mal à l’aise je refuse et arrête son geste, elle me laisse respirer 30s en me dévisangeant et recommence……STOP, je suis en larme: Quel manque de tact!!!!! Et elle ose me dire: « Olala je sens que ça va mal se passer cet examen »

    On force un peu….ça y est c’est dedans…..on injecte un produit, met du coton, fait un prélèvement et joue avec je ne sais pas quoi mais j’ai un mal de chien à chaque fois qu’elle y entre quelque chose…..Deuxième remarque : « Oh mais vous avez les muqueuse sensible quand même pour vous mettre dans un état pareil!!! »……J’ai finit mais elle enlève le spéculum comme une forcené, me dit de me rhabiller et me donne rdv pour le résultat dans 15 jours, ne m’accompagne pas à la porte et pas au revoir…….

    Honnetement, jsuis sortie en pleur. Aucune considération, aucun doighté, aucune sympathie, froide. Je me suis sentie une fois de plus humiliée, rabaissée et incomprise……..Je me demande si un jours je vais trouver le bon par ce que là c’est une épreuve pour moi et à chaque fois que je parle de gynéco-examens je suis agressives avec mon interlocuteur par ce que je ne peux plus concevoir le fait de devoir écarter les jambes.

    • il faut remettre ces gens là à leur place et les toucher au coeur, c’est-à-dire au porte-monnaie. Se relever et partir sans payer après leur avoir fait perdre leur temps exprès en trainant pour se rhabiller.

  13. Pingback: Mes deux sage-femmes | La Ptite Graine Folle

  14. Salut! J ai été très sensible à ton témoignage car j ai vécu la même chose lors d un changement de région j’ai du prendre un gynécologue au pif ! Et je suis tomber comme toi sur quelqu un une femme qui était très froide pas chaleureuse pr un sous et en plus elle m a fait mal avec son spéculum cela à durer plusieurs mois et la douleur à fini par disparaître …et puis aussi avec un ophtalmo qui lui ne devrait même pas exercer au vu de ce qu’il m a fait !! Ça serait un peu long a expliquer… En tout cas lors d’une visite chez le gynécologue il est important de tomber sur quelqu’un d humain et de chaleureux car il s agit de note intimité ce n est pas anodin !

  15. Bonjour a toutes,
    Moi je suis gyneco au CHU pediatrique d’Angers .La premiere fois qu’une jeune fille (-de 18 ans)viens elle reste habiller je lui pose une serie de questions puis je l’ausculte sur une table comme chez votre medecin generaliste.Je leur explique tout ce que je fais et pour quelle raison.La consultation suivante je lui demande si elle veut bien se deshabiller entierement ou si elle prefere rester en sous-vetement.Et je l’ausculte d’abore sur la table d’auscultation puis sur le fauteuil a etrillers.
    J’espere que je vous ai rassurez
    Courage a + les filles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s