La Ptite Graine Folle

C'est l'histoire d'une graine…

Ma langue dans ma poche (ou pas)

36 Commentaires

Depuis qu’on sait, je suis partagée chaque jour entre l’envie de tout révéler au monde entier, ou de tout garder pour nous comme un joli secret.
En fait, j’ai très envie de le dire à nos parents, notre famille, et à deux-trois amies très très proche… les autres moins. Heureusement quand je parle du « reste du monde », il y a vous qui depuis quelques mois êtes devenues mon monde*. Et à vous je l’ai dis. Ça fait du bien!

Mais quand? Grande question non?! Peut on le dire très vite aux très proches (remarquez, on a déjà pas mal attendu je trouve! Quelle patience de tenir!)? Et les autres? Attendre les fameux 3 mois? Impossible! Trop long, trop envie de le dire. Tant pis pour les « il faut ».

Alors on annonce au compte goutte, en fonction de la situation. En fonction de notre (ma!) capacité à tenir nos langues. Enfin, c’est ce qu’on a décidé.

On l’a dit à ma belle-sœur. Forcément. La question ne se posait même pas.

Puis il y a eut le week-end dernier (oui, je sais, je suis super à la bourre…).

Le week-end dernier on a vu une partie de ma belle famille. Et c’est pas des perches qu’ils nous ont tendu, c’est des arbres! Mais on a pas craqué. Ils ne savent pas qu’on a un bébé sur le feu (et donc encore moins que maintenant il est au four). Mais ils savent, ils connaissent mon envie. Isl pensent juste qu’on attend encore un peu. Mais quand même, en attendant, le fiancé de belle-maman a pensé à leurs futurs petits enfants quand il a changé de voiture. Il l’a prise « familiale ». Ils nous ont bien dit que c’était pour quand on aurait des enfants, pour pouvoir les emmener en week-end sans problème. C’était sincère, tendre, et nullement un acte de pression. Ils étaient content de nous dire ça…et nous on n’a rien dit. Dur!

Ensuite, direction ma famille. Pour tout vous dire (oui hein tant qu’on y est!) j’ai une famille assez chouette et originale. Mes parents sont séparés mais sont très bons amis. Tellement qu’on fait toujours toutes les fêtes ensembles, ou la fête de manière générale. Même que l’homme dans la vie de ma mère est souvent là et mon père adore blaguer avec lui. C’est le pied! Bref, je m’égare. Il y avait donc ma tata (pour fêter son nouvel appart), ma grand mère paternelle, mon père, un de mes frères, ainsi que ma mère et son monsieur, pis des amis de tout ce beau monde. Si ça vous intéresse je vous invite, on se marre toujours avec eux!
Au cours de cette soirée on a là aussi récolté notre dose de perches tendues! Dont deux fabuleuses:

-Ma grand mère m’expliquant que mon père avait littéralement craqué devant des chaussons en cuir sur le stand d’une fête médiévale. Qu’il avait fondu, et ditqu’il voulait les prendre pour nous, pour le jour où…(mais elle est très superstitieuse…alors surtout pas avant que je sois enceinte!!!! ….si elle savait!!)…il a aussi avoué qu’il allait être complètement gaga. (Mais ça c’est pas un scoop!) … mais on n’a rien dit. On s’est marré, on a imaginé la scène de mon père devant les chaussons, on a pensé au moment où on allait lui dire…mais on a rien dit.

-Au moment de partir, je vais voir ma petite maman et là elle a comme buggé. D’un coup, elle a prit du recul, elle m’a regardé, elle a dit « mais…?! »…et son visage s’est éclairé, elle m’a serré fort contre elle. Quand j’ai demandé ce qu’elle avait elle a juste dit non non, rien rien …et a demandé a mon chéri de prendre bien soin de moi au moment où on partait. Chose qu’elle ne fait jamais. Il a aussi vu qu’elle avait un comportement différent (lui qui n’est pas observateur). Il m’a dit que quand il s’est retourné elle avait un grand sourire et les larmes aux yeux. On a rien dit quand même. On est vraiment pas sympa. Mais on a été euphorique tout le reste de la soirée à l’idée de s’être fait grillé comme ça par ma mère. L’alcool doit lui donner une sorte de rayon laser. Qui sait?

Bref. Tout ça pour vous dire que c’est dur de respecter l’attente qu’on s’est fixé. Heureusement, ce week end est un week end tellement particulier qu’on sera obligé de le dire à ma mère. J’ai envie de dire ouf! Donc ensuite, pas de raisons pour ne pas le dire aux autres. Re ouf!

Bon, c’est pas tout, mais je dois faire ma valise, on va visiter notre future maison de rêve. Bon week-end à toutes. Et gavez vous bien de bon chocolat!!!

Publicités

36 réflexions sur “Ma langue dans ma poche (ou pas)

  1. Bah ça je te comprends !
    Moi j’ai appelé mes parents et mes frères et soeurs le jour de mon test positif. En fait, je me disais que au cas où ça tournerait mal avec le bébé j’aurais besoin de tout leur soutien !
    Au travail par contre je voulais attendre l’écho des 12sa. J’avoue j’ai du tout annoncer une semaine avant … les gens commençaient à être très inquiets de me voir aussi pâle et malade. Surtout que j’ai vomi sur mon bureau huhu

    • trop classe le vomi sur le bureau 🙂 j’espère que je vomirais pas sur mes fruits et mes légumes dis!!

      c’est vrai qu’on dit de pas le dire « au cas où »…mais dans ces cas là, se retrouver seul sans pouvoir en parler à personne ce serait l’horreur.

  2. Il faut faire comme on le sent, pas forcement de superstition a avoir.

  3. pour chacune de mes grossesse, je n’ai pas attendu…; trop heureuse et puis de toute façon, doit arriver ce qui doit arriver qu’on le dise à l’avance ou pas… donc, fais toi plaisir est laisse éclater ta joie 😉

  4. Trop émouvant ton article !
    Moi aussi, les 2 collègues qui partageaient mon bureau, je leur ai dit a 2 mois et demi, profitant d’une perche tendue. L’une nous disait : « hé ! Vous savez quoi? Y’a Machine du service Truc, elle est enceinte ! » Et là, j’ai rétorqué : « hé, vous savez quoi ? Moi aussi !! ». C’était super marrant !
    Et mes parents, j’ai attendu de les voir en vrai pour voir leurs réactions et j’ai pas été déçue.
    Mais c’est vrai… C’est trop dur de tenir !!!
    J’ai hâte de savoir comment ta mère a fait pour deviner…!

  5. Pour ma maman, je n’ai pas attendu, je lui ai dit juste après mon mari!!! Sinon, un peu comme toi, on l’a annoncé au fur et à mesure, selon les situations et finalement aux fameux 3 mois, tout le monde le savait!

  6. Moi je l’ai dit rapidement aux gens que je côtoie souvent, en particulier à mon frère (le jour de la PDS c’était son anniversaire donc j’étais toute heureuse de lui annoncer qu’il allait sans doute être tonton ce jour là ^^) et ma belle-sœur. Comme Maman Sur Terre, je me disais que si je faisais une fausse couche, j’aurai besoin que ces gens là soient au courant pour me soutenir.
    Pour les autres, familles, amis, relations professionnels, j’ai attendu la première écho :).

  7. eh voilà ! J’avais versé ma larme pour les 2 articles précédents, et comme on dit : jamais deux sans trois ! J’ai beau savoir, je n’m’en remets pas 🙂 御目出度 :’)

  8. Bah c’est toujours émouvant de voir une famille unie, qui s’entend bien, un petit bébé en route rapidement dans un couple qui s’aime… Peut être que tu ne te rends pas compte de ta chance. C’est très rare d’avoir tout ça réuni.

    Je t’ai déjà félicité? Oui je crois bien :p

  9. Moi je dis fais comme tu le sens, le bon moment te sautera aux yeux !!!

  10. dur dur de tenir sa langue !! moi jai adoré ces quelle ques semaines où cheri et moi on avait ce secret rien que pour nous. moi jetais completement dans ma bulle …. ha nostalgie ….
    bon moi je nai pas pu garder le secret tres longtemps, jai eu tres vite un pti bidou !! mais faire comme si de rien etait alors que ca se voit comme le nez au milieu de la figure ma bien fait rire !!

  11. Pour ma 1ere grossesse, tout le monde l’a su très vite, je suis passé à 1 paquet de clopes par jour à rien du tout du jour au lendemain 😉 (j’ai eu de la chance d’arriver à arrêter de fumer dès le test positif !) … Il n’y a que mon employeur qui je l’ai dit après la 1ere écho.
    Pour la 2e, ça c’est vu tellement vite que je ne pouvais pas nier !

  12. Moi j’étais tellement malade fatiguée et de très mauvaise humeur que je n’avais envie de le dire à personne !!

    Très jolie, la réaction de ta maman. Tu nous diras comment elle a deviné ?

  13. mettre un bébé dans un four? quelle drôle d’idée…

  14. Pour le 1er, on l’avait annoncé aux parents et aux soeurs et frère juste après l’écho de datation, à 7 semaines.
    Pour les 2 et 3 on a attendu l’écho des 12 semaines 😉 On a été plus sadiques 😀
    Même ma meilleure amie a du attendre l’écho des 12 semaines 😛

  15. Nous on avait décidé de ne rien dire avant les fameux trois mois et au final entre les fois où on a craqué (comme maman sur terre, on se disait qu’en cas de coup dur on aurait besoin de soutien) et les fois où je me suis faite griller (généralement je suis plus bière que perrier), y’a déjà pas mal de personnes qui sont au courant, et je n’en suis qu’à 8 semaines…

  16. Bon tu nous racontes la suiiiiiiiiite !!

  17. Mais pourquoi attendre ???? J’ai jamais compris ça.
    Franchement, s’il devait t’arriver un malheur, tu crois pas que tu aurais besoin de tes proches pour te soutenir ?
    Dis le aux gens que tu aimes et puis voilà.
    Il n’y a aucune superstition à avoir là-dessus. Moi je l’ai dis tout de suite, à tous les proches, et tout s’est très bien passé. 😉

  18. Je pense que dans le fait d’attendre pour le dire, outre un brin de superstition certes, il y a aussi l’envie de savourer le secret. Et puis (enfin j’imagine!) le fait de l’annoncer à sa mère, ses frères et soeurs, ses amis, bref aux proches, je crois que ça doit vraiment être un moment incroyable : tu apprends à tout l’monde le fait que tu vas donner la vie ! Et je pense qu’on doit pas avoir envie de gâcher ça ou d’expédier l’truc en quelques jours ! Moi j’aurais envie d’étaler ça sur quelques petites semaines, sadique comme je suis 😀 Donc on informe avec parcimonie, on déguste ces moments de joie qui ne sont que les tout premiers… JE PENSE HEIN ! Du moins c’est comme ça je j’aborderai la chose quand ça arrivera.

  19. Perso Ali, je n’aurai pas aimé avoir à en discuter avec mes proches en cas de malheur. Chacune réagit différemment. Pourtant je n’ai pas de problèmes avec eux, c’est juste que je n’aurai pas eu envie de leur en parler je crois.

  20. Félicitations !
    Nous on l a dit à la famille proche le jour du test et aux amis après le cap des 3 mois, certains avaient deviné avant, faut dire que quand tu bois plus d alcool et que tu fais gaffe aux aliments ça rend suspect ^^

  21. Beh alors … Quelles sont les nouvelles … Trop fatiguée pour venir hihihi

  22. adorable ! pour ma part et pour mes 2 grossesses, la terre entière a su au bout… d’une semaine ! j’ai entendu beaucoup de « tu devrais pas », j’ai rien écouté et je m’en suis bien portée. Bref je crois que le secret c’est de faire comme on a envie, sans se sentir forcée. et tu verras quand bébé sera là, ça sera pareil (voire pire !), tu auras tellement de « iul faut, il faut pas »… fais comme tu le sens !
    biz

  23. C’est marrant comme la grossesse coupe les mots. J’avais un blog avant celui de maintenant. Au bout de 2 mois 1/2 de grossesse je l’ai supprimé. Je voulais vivre l’événement avec mes proches et c’est tout. Partager très peu et en profiter un max. J’imagine que tu dois être dans ce genre d’état. Tu nous manques malgré tout et j’espère que tu te portes bien. Je te bisoute.

  24. Super émouvant cet article. Ils sont trop chou tes beau parents et ton grand père ! Et les larmes me sont montés aux yeux quand tu parles du « bug » de ta maman…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s