La Ptite Graine Folle

C'est l'histoire d'une graine…

Avoir le choix.

12 Commentaires

Je suis la fille qui ne sait pas choisir. Celle qui pèse le pour et le contre 20 fois, qui compare, qui réfléchit longtemps et qui hésite en disant « je sais paaaas ».

Pas pour les décisions importantes de la vie…non  non non. Ce serait trop logique. Non, moi j’hésite quand il s’agit de choix purement matériels, bassement futiles, simplement alimentaires.
Je suis celle qui hésite au restaurant, ne lâche pas son menu des yeux et change d’avis toutes les 30 secondes. J’hésite tout d’abord sur le dessert…toujours peur d’être déçue de ne pas avoir choisi LE dessert (et j’ai arrêté de faire confiance aux serveurs pour ça). Puis sur le reste du repas. Mais je me soigne pour ne pas être infernale au restaurant : quand je sais où on va, je cherche sur internet si le restaurant n’a pas mit son menu en ligne! Et Hop, je gagne du temps!
Je suis celle qui hésite devant 2 paquets de pâtes et change d’avis en quittant le rayon. J’ai beau prendre toujours les mêmes produits, j’ai toujours un moment d’hésitation…
Je suis celle qui va revenir 20 fois essayer la même paire de chaussures…jusqu’à être sure et certaine qu’elles lui plaisent vraiment, qu’elles lui vont bien, tout en comparant avec d’autres chaussures. Oui même pour une bête paire de tongs.

Autant vous dire qu’en ce moment je suis servie. Et comme toujours je m’attarde sur le matériel.
Parce que finalement choisir le prénom c’était évident, un vrai coup de cœur pour nous deux. Choisir la maternité, choisir telle ou telle préparation à la naissance, choisir de porter plutôt que de pousser, choisir d’allaiter…choisir d’avoir le choix et de ne pas me laisser faire… Tout ça, c’est facile. C’est une sorte de continuité, toujours une évidence.

Là où la tâche devient plus difficile c’est quand on approche du palpable. A bien y réfléchir, les choix matériels sont souvent aussi ceux du porte-monnaie!
Je suis déjà bien heureuse qu’on ai fait le choix, d’abord, de ne pas s’encombrer, de se contenter de ce qui nous parait (à nous, selon notre jugement, notre façon de voir les choses, notre volonté) réellement essentiel. Le minimum.
Mais quand même! J’ai eu besoin de presque trois semaines pour me décider sur le coussin de maternité…trois semaines alors que j’en avais franchement besoin pour retrouver un semblant de sérénité dans mon sommeil. Peur de « mal » choisir, d’être déçue (comme pour le dessert en fait!).
Viennent ensuite deux achats qui me torturent l’esprit ; le siège auto et le lit.

Pour le siège auto j’ai fait mes recherches en partant du super article de la Poule Pondeuse, pour finalement m’appuyer sur les derniers crash test. A partir de là, j’ai sélectionné les deux sièges/systèmes qui m’apparaissaient comme étant les « meilleurs », j’ai fait mes petites recherches pour en savoir plus, comprendre leur fonctionnement, leurs différences, trouver les sites qui proposaient les offres les plus intéressantes… Et une fois toutes les informations réunies j’ai fait mon petit exposé au chéri, avec les points forts/faibles de chaque modèle, les différentes possibilités avec démonstration vidéo, les prix, les possibilités. Lui il a tranché! Voilà une équipe efficace!

Mais maintenant c’est la question du lit qui (me) pose problème… notons que l’Homme me fait entièrement confiance et ne se pose pas du tout de questions métaphysiques à ce sujet. Mais on est d’accord sur un point : on ne peut pas savoir aujourd’hui comment dormira notre Ponyo, ce qu’il préférera, ce que nous préférerons une fois qu’il sera là. Si j’envisage de ne RIEN acheter pour commencer, de le mettre entre nous le temps de faire connaissance et d’évaluer réellement nos besoins, peut-être va-t-on du coup se retrouver avec un modèle de bébé qui aura besoin de dormir dans son espace, tranquillement. Aura-t-on la force à ce moment là de se faire une course au lit parfait? Peut-être alors commencer par un berceau cododo, avec la barrière en plus des fois que monsieur veuille être éloigné? Ce serait pas mal…. mais est-ce durable? Pendant combien de temps dormira-t-il dedans? Et si on lui faisait une vraie chambre, avec lit à barreaux pour l’y mettre à certains moments adaptés, et le garder avec nous dans le lit le reste du temps? Comment savoir? Comment prévoir?
Comment choisir un lit? Puis-je vraiment ne rien craindre de la peinture des lits Ikea? Un lit vert ce serait si joli!!! Partir sur un lit d’occasion et le repeindre avec une peinture nature, bio… ou me contenter d’un lit sur les sites qui proposent un bois plus brut sans substances nocives? Là l’homme est totalement décontenancé…il ne sait pas plus que moi, il n’ose rien dire…

Je crois que j’ai besoin de contrôler ce genre de choses…. L’aspect matériel.

A défaut d’être angoissé par ma grossesse ou l’accouchement, par l’arrivée de ce bébé qui va tout changer, j’angoisse sur ce qui peut être réel et palpable dès aujourd’hui, sur ce qui est contrôlable.

Remarquez, j’en ai conscience…c’est déjà ça!!!

Je respire….je souffle…. et j’attends vos conseils avisés 🙂

Publicités

12 réflexions sur “Avoir le choix.

  1. Mes 2 fillettes ont dormi pendant leurs 6 1ers mois dans un couffin que j’avais mis à hauteur notre lit sur une malle (comme ça, ça fait pas total sécurité mais c’était bien coincé entre le mur et le lit…;)). Je n’avais pas à me baisser pour les prendre au milieu de la nuit pour allaiter, réconforter, masser et elles ont beaucoup dormi entre nous … Pour les habituer au lit, je les ai fait dormir dans le couffin posé dans le lit. N°1 dort dans un lit Ikea et n°2 dans un lit parapluie (mais avec un vrai matelas quand même). Le couffin nous avait couté une cinquantaine d’euros à la Fnac Eveil et jeux (mais il n’est plus dans le catalogue).
    En fait, j’aurais adoré à un lit cododo mais à la naissance de n°1, je ne connaissais pas et pour n°2 ça faisait un peu cher.
    Ce que j’aime bien avec le couffin ( ou le lit cododo), c’est le fait de dormir presque collé mais que le bébé soit pas totalement dans notre lit, ça me fais flipper de laisser un tout petit nourrisson au milieu de nous 2… (enfin avant 4/5 mois ) On lit partout qu’il n’y a pas de risques mais moi ça m’angoisse 😉
    Bonnes recherches et reeeeeespire 😉 !

  2. Le berceau cododo me semble le top, c’est ce que je choisirais pour un éventuel deuxième bébé. J’avais acheté un lit chez Vertbaudet, ma fille n’y a jamais dormi avant ses 12 mois!!! Cododo la nuit et sieste en écharpe ou dans la nacelle de la poussette dans la journée (et ensuite, elle est allée dans son lit quand elle l’a voulu et sans souci :P).

  3. Comme Sophie, couffin (à 40€ chez VertB**det) pendant 3 mois (après il ne tenait plus dedans) donc après son lit pour la première moitié de nuit et notre lit après la tétée de 3h du matin.
    Maintenant son lit.

    On avait acheté toute la chambre d’occasion à des amis. En vrai bois de chez Sauthon : qualité impeccable. (il est le 3ème enfant dans ces meubles)

  4. Nous la question ne se posait pas : c’était cododo (on n’a qu’une chambre).
    Ce que je te conseille : un lit d’occaz ikéa, éventuellement repeint avec une peinture non toxique si la couleur ne te plait pas, dont tu peux enlever la barrière pour faire un lit cododo (attaché au votre ou collé entre le votre et le mur) OU mettre dans la chambre du loupiot. Avec un seul lit, tu as les deux options et tu peux même changer d’avis d’un jour sur l’autre… 🙂 voir t’adapter sur le long terme si vos envies/ses envies changent.
    Je te ferais une photo demain, là Camille dort.
    Et même, tu peux le prendre neuf le lit, hein 🙂 Il coûte pas hyper cher.

  5. Comme je te comprends meme si je ne met pas autant de temps pour choisir des tong!;-)
    Pour le siège auto pas d avis, puisque j en aurais pas besoin. Par contre pour le lit, je pense prendre un lit Co dodo adaptable. Que je puisse mettre a cote de moi au début pour l allaitement et que je puisse par après remettre dans la chambre. Il sexiste des lits ou un des cote est rabattable. Tu peux comme ça si il veut son indépendance remonter le cote.
    Pas facile de trouver le magasin ou il y aura des lits qui te conviendront.
    Bonne recherche. 🙂

  6. Merci à toutes pour vos réponses!!! Ça m’aide vraiment…. finalement la réponse était toute simple, sous mes yeux! Je pense qu’on va opter pour le lit à barreaux dont on enlèvera la barrière pour le serrer contre notre lit (en l’attachant)… solution durable et évolutive 🙂 ça me va!
    Maintenant je me demande si on peut enlever la barrière sur tous les lits, et si les hauteurs de sommiers s’adaptent bien!
    Reste à savoir aussi si on prend de l’occasion à repeindre clean, du bois « brut », ou si je fais confiance à la jolie peinture verte du lit ikéa!

    Merci merci merci!!!!

  7. On ne peut pas enlever les côtés sur tous les lits (je crois que ça ne marche pas sur le lit vert Ikea…)… ce qui nous a convaincus d’en acheter un neuf, et pas de récupérer le vieux lit dans lequel mes frères et sœurs ont dormi. Parce qu’enlever la barrière, en plus du cododo si c’est le choix fait à la naissance, ça permet à l’enfant (quand il peut se déplacer tout seul) de ne pas escalader son lit ou pleurer pour en sortir, mais de se lever tout simplement, et d’aller jouer/voir les parents…

    Pour la naissance, par contre, on a opté pour le couffin dans lequel j’ai dormi bébé. Ca nous permet de ne pas acheter de lit tout de suite (il faut d’abord qu’on déménage et qu’on fasse quelques travaux dans le nouvel appart avant d’installer ce qui sera « sa chambre »), et de la faire dormir, au choix, dans notre chambre ou ailleurs.

  8. Tu verras, un nouveau-né c’est minuscule ! Et même si il dort bien et accepte son lit, ça te fera bizarre de le poser dans un si grand espace. Au début, un couffin a cote de votre lit, ou la nacelle de la poussette, ou comme nous, le cocoonababy entre vous deux ou a cote de vous, c’est un bon compromis. Maman Sur Terre a eu un lit cododo et je pense que ça ne lui a pas duré longtemps par rapport a son prix…

    Mon avis (ce que je ferai pour le prochain) : couffin a cote de nous (un nouveau né entre nous 2 ça me fait peur aussi) les premiers mois, puis selon son sommeil, son lit (classique) ou le notre !

  9. Oh la la pour les conseils je ne suis pas douée car j’hésite aussi beaucoup en fait j’ai peur d’être frustrée, d’être décue et souvent si j’hésite entre 2 trucs je prends les 2 (c’est le banquier qui est content) mais pour les achats de meubles ou matériel bébé il faut bien trancher!
    Moi je voulais absolument un lit cododo mais mon chéri ne veux pas…. Je pense un lit à barreaux car comme pour ma fille même quand le bébé dors j’aime bien passer ma main et sentir sa respiration sans avoir à me lever!! Donc bien sûr ce lit sera à côté de notre lit. Mais moi je t’avoue que le lit cododo je trouve ça vraiment chouette.
    Bises

  10. Les deux ont été d’abord dans mon berceau de bébé. Fait par mon arrière grand-père quand mon grand-père est né : http://alidanslaprairie.over-blog.com/article-berceau-58302992.html Puis j’ai acheté un lit Ikéa brut que j’ai peint avec une peinture bio. Pour le Chameau j’avais mon vieux lit à barreaux mais qui avait peint par ma mère en 1978 avec je ne sais quelle peinture nocive. Il en a bouffé la moitié mais ça va il va bien ;-D
    Highlander a fait tous ses débuts de nuit dans son lits et toutes les fins dans le nôtre !
    Là ma problématique c’est qu’il sort tout seul de son lit à barreaux… mais c’est un autre débat… qu’on aura plus tard ! 😉

  11. pour Miss C, on nous a donné un lit en bois simplement vernis, qui avait déjà bien servi. ce lit nous l’avons installé contre le nôtre en enlevant l’un des côtés, et elle y a dormi pendant trois ans, après une période où elle avait dormi carrément dans notre lit les premiers temps.

    pour Number2 je voudrais essayer de récupérer le berceau qui se transmet de génération en génération dans ma famille, mais il y a déjà 16 arrière-petits-enfants et je ne sais pas encore dans quelle maison il se trouve actuellement ! et sinon, on refera pareil que pour Miss C.

    Le berceau cododo c’est très chouette à mon avis, mais je vois ça comme un petit luxe, le truc qu’on se fait offrir en cadeau de naissance plutôt !

  12. Tu reviens bientôt par ici ? 🙂

    (Comment ça, je réclame ?)

    Bon en fait de mon côté la question ne se pose pas vraiment, on a déjà acheté un lit Vertbaudet (vert !!) soldé il y a qqs mois pour les loulous que j’accueille … On a deux chambres aussi, donc le cododo n’est pas « obligatoire ». Et puis je crois que pour le cododo, on se laissera le temps de se découvrir et de voir si ça nous convient à tous, pour un temps, ou si ça n’est pas adapté à notre famille …
    En fait je me souviens que ma mère m’a raconté par le passé que très vite, elle nous avait tous fait dormir, que ce soit ma soeur, mon frère ou moi, dans une chambre séparée de la leur, parce qu’elle était à l’affût d’entendre notre respiration, pour voir si tout allait bien, mais que finalement c’était plus anxiogène qu’autre chose pour elle de dormir dans la même pièce que son bébé. Et je me demande si je ne serai pas comme ça, moi aussi … Enfin je ne sais pas, mais je me questionne.

    C’est vrai que c’est difficile de se projeter, parce que chaque bébé est différent, et nous-même nous ne savons pas comment nous allons réagir et vivre ces premiers mois en tant que maman, en tant que parents. Du coup, ça semble compliqué de faire des plans sur la comète, en n’ayant pas en main toutes les cartes pour s’y retrouver …

    Enfin je crois qu’il faut aussi se faire confiance, prendre des décisions, s’y tenir, et puis savoir s’adapter une fois que le bébé sera là ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s